Rupture d'anévrisme : un symptôme annonciateur

Publicité

La rupture d'anévrisme peut toucher de nombreuses artères et veines (cérébrales, cardiaques ou thoraciques). Qu'est-ce qu'un anévrisme, existe-t-il des symptômes annonciateurs de sa rupture ?

Publicité

Définition de la rupture d'anévrisme

L'anévrisme est une dilatation de la paroi d'un vaisseau, le plus souvent une artère, provoquant ainsi une faiblesse des parois. Il est favorisé par le dépôt de plaques d'athérome. Lorsque le vaisseau se rompt, en raison de la pression sanguine exercée dans les vaisseaux, on parle alors de rupture d'anévrisme. Une hémorragie interne se propage, elle peut être rapidement fatale en l'absence de prise en charge en urgence.

Symptômes de la rupture d'anévrisme

Publicité

L'anévrisme en lui-même provoque rarement des symptômes, il est découvert fortuitement lors d'un examen d'imagerie. En cas d'anévrisme d'une artère du cerveau, l'individu peut se plaindre de troubles visuels, de douleur faciale, de céphalées et/ou de tremblements d'une paupière. En cas d'anévrisme thoracique, on peut parfois retrouver une douleur thoracique, une hémoptysie (crachat de sang) et une dysphagie (difficulté à avaler). En cas d'anévrisme abdominal, le sujet peut ressentir des pulsations dans le ventre ainsi qu'une douleur abdominale. La rupture d'un anévrisme abdominal provoque une douleur intense dans le ventre et le bas du dos. La rupture d'un anévrisme thoracique engendre de violentes douleurs au thorax. La rupture d'une artère cérébrale (AVC hémorragique) provoque des maux de tête et une paralysie d'un côté du corps pouvant laisser de lourdes séquelles.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité