Rupture d'anévrisme : des symptômes imprévisibles

Rupture d'anévrisme : des symptômes imprévisibles©iStock

Un anévrisme est une petite poche qui se forme sur la paroi d’une artère, le plus souvent une artère du cerveau ou l’aorte. On parle de rupture d’anévrisme lorsque cette poche remplie de sang cède, provoquant une hémorragie et plusieurs complications. La rupture d’anévrisme est une urgence médico-chirurgicale dont la gravité varie selon les cas.

Publicité
Publicité

Maux de tête et troubles de la vue, premiers signes de rupture d’anévrisme cérébral

Avant de rompre, l’anévrisme passe souvent inaperçu, car il n’entraîne aucun symptôme particulier. En cas de rupture, le patient ressent un violent mal de tête localisé accompagné de différents troubles visuels. Sa paupière tombe soudainement, et il voit double. Il devient plus sensible à la lumière et au bruit. Certaines personnes sont victimes de nausées et de vomissements.

Douleur thoracique, premier signe de rupture d’anévrisme aortique

Si l’anévrisme s’est formé au niveau de l’aorte, la rupture se manifeste par une douleur dans l’abdomen. Le sujet a des difficultés à respirer, parfois à avaler, et son estomac est particulièrement sensible.

Prise en charge de la rupture d’anévrisme

Publicité

L’intervention chirurgicale s’impose presque toujours en cas de rupture d’anévrisme. L’anévrisme peut être bouché avec une sorte d’agrafe, ou substitué par un greffon. Avant de décider de la conduite à suivre, les chirurgiens réalisent un scanner et une angiographie (exploration des artères) pour connaître l’emplacement exact et la taille de l’anévrisme.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité