Rupture d'anévrisme abdominal : 3 signes d'alerte

Rupture d'anévrisme abdominal : 3 signes d'alerte©iStock

Facteurs génétiques, surpoids, tabagisme… Les causes de rupture d’anévrisme sont multiples. Dans les faits, la rupture d’anévrisme abdominal touche surtout les hommes à partir de 60 ans. L’identification des signes d’alerte permet de prévenir une grave hémorragie.

Publicité
Publicité

Signe de rupture d’anévrisme abdominal : des pulsations abdominales

Un anévrisme abdominal correspond à une partie anormalement dilatée de l’artère aorte, sur l’un de ses segments abdominaux. Il se forme habituellement juste au-dessus des artères rénales (anévrisme sus-rénal) ou juste au-dessous (anévrisme sous-rénal). Dans un cas comme dans l’autre, il n’y a pas toujours de signe d’alerte de rupture d’anévrisme, mais il est possible d’avoir des pulsations abdominales : le médecin peut les ressentir à la palpation.

Publicité

Signe de rupture d’anévrisme abdominal : une douleur en haut de l’abdomen

Une douleur persistante dans la partie haute de l’abdomen est un signe de rupture d’anévrisme possible. Elle est généralement due à un anévrisme volumineux : ce dernier ayant plus de risques de se rompre qu’un petit anévrisme, mieux vaut consulter sans tarder. Divers examens (échographie, IRM) permettent de poser le diagnostic et de mettre en place un traitement préventif.

Signe de rupture d’anévrisme abdominal : des lombalgies

Parfois, la douleur annonciatrice de la rupture d’anévrisme irradie jusque dans le bas du dos. Elle peut être très intense. Là encore, il convient de consulter sans attendre. Des traitements chirurgicaux permettent en effet de prévenir la rupture d’anévrisme abdominale. Des mesures, comme la modification de l’alimentation et l'arrêt du tabac, peuvent aussi être mises en place pour en combattre les causes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité