L'angine de poitrine, un symptôme de la maladie coronarienne

Publicité

Souvent provoquée par l’effort ou le stress, l’angine de poitrine ou angor désigne une douleur thoracique violente et soudaine. Ce trouble est l’un des principaux symptômes de la maladie coronarienne, une maladie du cœur qui peut entraîner une crise cardiaque.

Publicité

© Istock

L’angine de poitrine résulte d'un apport sanguin insuffisant

L’angine de poitrine (angor) est un symptôme, la maladie coronarienne une pathologie due à une mauvaise circulation du sang au niveau des artères qui irriguent le cœur, les coronaires. Cet apport sanguin insuffisant est secondaire à une diminution du calibre des artères coronaires, un rétrécissement qui empêche le sang de circuler normalement. La douleur thoracique caractéristique de l’angine de poitrine, généralement décrite comme un étau comprimant le thorax, est le premier signe flagrant de la mauvaise irrigation du cœur.

Publicité
L’angine de poitrine doit être prise en charge pour éviter de graves complications

Bien que la douleur thoracique associée à la crise d’angor finisse par disparaître, la maladie coronarienne doit être traitée pour éviter de graves complications, telles qu’un infarctus du myocarde (crise cardiaque). Il existe plusieurs médicaments qui améliorent la circulation sanguine et augmentent le calibre des artères, notamment les inhibiteurs calciques et les bêtabloquants. L’obésité, le tabagisme, la sédentarité et l’hypertension sont des facteurs de risque qui doivent être éliminés. Dans les cas les plus graves, la chirurgie est indiquée pour éviter les récidives.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité