Douleur au sternum : attention à l'angine de poitrine

Douleur au sternum : attention à l'angine de poitrine©iStock

L’angine de poitrine n’est pas une pathologie, mais plutôt le signe clinique d’un trouble cardiaque sous-jacent qui se manifeste par une douleur vive localisée derrière le sternum. Quelles sont les principales causes de l’angine de poitrine ? Comment est-elle prise en charge ?

Publicité
Publicité

Angine de poitrine, quelles causes ?

L’angine de poitrine, également appelée angor, survient lorsque les besoins en oxygène du cœur ne sont pas suffisamment satisfaits. Dans la très grande majorité des cas, la douleur sternale est causée par une athérosclérose, c’est-à-dire par une accumulation de plaques graisseuses au sein des artères coronaires. Or, l’oxygène est transporté par le biais de la circulation sanguine jusqu’au muscle cardiaque. De fait, la réduction du diamètre de ces structures artérielles diminue les apports. Selon les estimations, l’angine de poitrine survient lorsque le diamètre est rétréci de 50 % minimum par rapport à sa taille normale.

Publicité

Angine de poitrine, quels traitements ?

La prise en charge de l’angor s’articule autour de deux axes thérapeutiques qui visent, d’une part, à soulager la douleur concentrée au niveau du sternum et, d’autre part, à restaurer la circulation artérielle à l’aide d’un traitement au long cours. La thérapie de référence en matière d’angine de poitrine reste la trinitrine sublinguale. Cette molécule permet d’atténuer rapidement la douleur (15 minutes maximum). Le traitement de fond, quant à lui, varie en fonction du profil du patient. Le cardiologue dispose, en effet, d’une large palette de substances actives permettant de rétablir une vascularisation qualitative. Dans les cas les plus graves, un recours à la chirurgie est parfois inévitable (pontage, angioplastie…).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité