Palpitations : l'angoisse parfois en cause

Publicité
Les palpitations sont souvent sans gravité. Mais, s'il est associé à d'autres symptômes bien spécifiques, le rythme cardiaque irrégulier peut être le signe d'un problème cardiaque. Dans tous les cas, les palpitations sont source d'angoisse.
Publicité

5362134-inline-500x307.jpg

Quand les palpitations sont bénignes

Les palpitations sont les battements du cœur que l’on ressent parfois dans différentes zones du corps, comme la poitrine, le cou ou l’oreille. Elles se produisent lorsque le muscle cardiaque se contracte de façon précoce, entre deux battements de cœur normaux. On peut avoir alors l’impression que le cœur s’emballe.

Dans la mesure où elles sont peu fréquentes, il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure, d’autant plus si le patient n’a aucun problème cardiaque. Quelques exercices de respiration suffisent souvent à réguler le rythme cardiaque. Se détendre, s’oxygéner, marcher, éliminer les excitants, privilégier les poissons gras et profiter des bienfaits de l’ylang-ylang en respirant simplement son huile essentielle sont autant de solutions efficaces pour calmer les palpitations occasionnelles sans gravité.

Rythme cardiaque irrégulier : quand faut-il consulter ?

Publicité

Lorsqu'elles ne sont pas liées à l'angoisse, à une forte émotion ou à un effort, les palpitations fréquentes peuvent être le signe d’un problème de santé. Un test d’effort, un ECG (électrocardiogramme) ou encore une échographie permettent de vérifier l'état du cœur.

Les palpitations peuvent être l’un des signes annonciateurs d’un infarctus. Elles doivent faire l’objet d’une consultation en urgence si elles s’accompagnent d’autres troubles tels que :

- des difficultés respiratoires ;

- une douleur dans la poitrine ;

- des vertiges ;

- des sueurs ;

- une sensation de malaise, voire la perte de connaissance.

Au moindre doute, il est impératif de composer le 15.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité