Anévrysme : les 6 facteurs à contrôler pour l'éviter

L'anévrysme et la rupture d'anévrysme font peur. Hypertension artérielle, cholestérol... Zoom sur les facteurs de risque à surveiller de près pour prévenir son apparition et d'éventuelles complications. 

Publicité
Publicité

Qu'est-ce qu'un anévrysme ?

© IstockUn anévrysme est une zone de faiblesse de la paroi d'un vaisseau sanguin. La pression sanguine tend à pousser sur cette zone et la section affaiblie d'une paroi artérielle forme alors une saillie similaire à un ballon. On parle de rupture d’anévrysme lorsque cette poche remplie de sang cède et provoque une hémorragie . "Le type le plus courant d'anévrysme est celui de l'aorte abdominale qui nécessite d’être opéré en fonction de la symptomatologie et de son diamètre" explique le Dr Patrick Assyag, cardiologue, Président de l’association de Cardiologie de France et intervenant pour l’Alliance du cœur (*).

D'après les chiffres du groupe hospitalier Paris-Saint-Joseph, en France, les anévrysmes de l’aorte abdominale sont la 3e cause de mortalité d’origine cardiovasculaire. En cas de rupture, la mortalité s'élève à 80% et on estime à 6 000 le nombre de décès par rupture d’anévrysme chaque année.

Publicité

(*) Alliance du cœur : première association française qui porte les projets pour aider les patients cardiaques.

Vidéo. Anévrisme : pourquoi ces habitudes vous mettent en danger ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité