Thrombose artérielle ou veineuse : le diagnostic

Les thromboses artérielles et les thromboses veineuses font partie des maladies cardiovasculaires fréquentes (1,5 million de personnes sont concernées en Europe). Mais comment diagnostiquer rapidement cette pathologie avant qu’elle n’entraîne de véritables problèmes particulièrement difficiles à traiter efficacement ?

Publicité
Publicité

5940540-inline-500x333.jpg© Istock

Thrombose artérielle et thrombose veineuse : caractéristiques

Publicité

Une thrombose (artérielle ou veineuse) est une pathologie dans laquelle des caillots sanguins (ou thrombus) se forment dans les vaisseaux et les obstruent en partie. Les thromboses veineuses désignent donc une obstruction des veines (généralement des veines profondes), et les thromboses artérielles, l’obstruction d’artères, ce qui peut être à l’origine d’un infarctus ou d’un AVC (accident vasculaire cérébral).

Diagnostic des thromboses artérielles et veineuses

Publicité

Le diagnostic des thromboses artérielles et veineuses, tout comme celui de plusieurs autres maladies cardiovasculaires (dont l’athérosclérose), est aujourd’hui facile à poser grâce à différents examens médicaux. Couplé à l’analyse des symptômes décrits par le patient et aux éléments fournis par l’anamnèse (interrogatoire), il permettra de mettre une thrombose en évidence. Ainsi, un patient qui présentera par exemple une rougeur, un gonflement et une douleur au niveau du mollet et qui fera partie d’une famille ayant des antécédents de phlébite, aura de grandes chances d’être touché par une thrombose. Un dosage sanguin des D-dimères (issus de la dégradation des caillots), un écho-Doppler ou une artériographie éventuelle (ou une phlébographie si on souhaite étudier les veines) viendront confirmer le diagnostic.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité