Thromboses cérébrales : les principales séquelles

Thromboses cérébrales : les principales séquelles©iStock
Publicité

Les thromboses veineuses cérébrales sont des affections graves consécutives à la formation de caillots (ou thrombus) au niveau des veines situées à l’intérieur du cerveau. Bien que cela reste rare (0,5 % des cas), ces thromboses cérébrales peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux. Dans ce cas, quelles sont les principales séquelles à redouter en cas de thromboses cérébrales ?

Publicité

Thromboses cérébrales : définition

Les thromboses veineuses cérébrales sont des affections relativement rares. Elles peuvent survenir à n’importe quel âge, bien que les femmes jeunes soient les plus concernées (les contraceptifs oraux et des facteurs hormonaux pouvant en être la cause). Les symptômes de ces thromboses qui peuvent siéger au niveau de n’importe quel sinus ou veine cérébrale sont principalement des maux de tête, des troubles moteurs et sensitifs et, dans 30 % des cas, des troubles de la conscience.

Thromboses cérébrales : les séquelles

La mortalité consécutive aux thromboses cérébrales est inférieure à 10 % en moyenne. De plus, dans 80 % des cas, les patients ont une récupération complète de leurs facultés, sans séquelles. Lorsque ces dernières existent, elles sont principalement d’ordre neurologique avec des atteintes visuelles et motrices. Il arrive qu’on retrouve également des séquelles cognitives au niveau du langage et du comportement. Malgré la survenue de quelques décès, ceux-ci restent rares. En effet, la généralisation de l’IRM permet une détection précoce et une prise en charge efficace de ces troubles. De plus, un traitement anticoagulant au long cours est généralement instauré afin d’éviter une récidive chez les personnes qui présentent des affections favorisant la constitution de thromboses.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité