AVC : le risque de récidive en chiffres

AVC : le risque de récidive en chiffres©iStock

Après un premier accident vasculaire cérébral (AVC), des mesures doivent être prises pour éviter un AVC dans les années qui suivent. Le risque de récidive est réel même si la plupart des malades ne connaissent qu'un seul accident dans leur vie : découvrez les chiffres clés et comment prévenir un AVC.

Publicité
Publicité

Récidives d'AVC : les statistiques

En France, il y a environ 130 000 nouveaux AVC chaque année dont 40 000 cas mortels. La plupart des AVC n'ont donc pas une issue fatale... En revanche, un premier AVC peut laisser des séquelles plus ou moins lourdes et fortement fragiliser l'organisme. Un second AVC présente ainsi plus de risques d'être mortel, d'où l'intérêt de tout mettre en œuvre pour éviter son apparition... Dans les faits, le risque de récidive d'AVC oscille entre 30 et 40 % dans les 5 ans suivant le premier accident vasculaire cérébral.

Comment prévenir un AVC ?

Publicité

Une lutte constante contre l'hypertension artérielle pourrait diviser le risque de récidives d'AVC par deux, d'après une étude américaine publiée en 2014 dans la revue "Stroke". Pour éviter un AVC, il est donc impératif de faire contrôler régulièrement sa tension et de tout mettre en œuvre pour l'abaisser si nécessaire (exemples : réduction du sel de table, médicaments hypertenseurs). En parallèle, vous pouvez aussi limiter les risques de récidives d'AVC en évitant les aliments élevant le taux de mauvais cholestérol (exemple : charcuterie) et en arrêtant de fumer. Si vous êtes diabétique, il est également très important de bien contrôler votre maladie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité