Arythmie cardiaque : une cause de syncope

Les syncopes sont des pertes de connaissance le plus souvent bénignes. Toutefois, certaines d’entre elles peuvent avoir pour origine des maladies cardiovasculaires. Ainsi, il arrive par exemple qu’une syncope soit due à une arythmie cardiaque, une cause suffisamment grave pour qu’on s’en préoccupe rapidement.

Publicité
Publicité

5940542-inline-500x333.jpg© Istock

Syncope cardiaque

Si dans environ 35 % des cas, les syncopes ont une origine inexpliquée, une grande proportion d’entre elles est liée à un trouble cardiovasculaire ou à une pathologie cardiaque. Il peut s’agir d’une vasodilatation réflexe (responsable d’une hypotension), d’une hypotension orthostatique (lors du changement brutal de position en passant de la station allongée à la station debout par exemple) ou encore d’une syncope cardiaque due à une arythmie. En effet, les arythmies sont des troubles du rythme cardiaque qui sont parfois suffisamment graves pour faire baisser la tension artérielle et donc pour entraîner une perte de connaissance.

Publicité

Identifier une syncope cardiaque

Publicité

Les syncopes cardiaques s’identifient au fait que la syncope survient au cours d’un exercice physique. Néanmoins, ces syncopes peuvent également survenir à d’autres moments et elles entraînent alors un vertige, des palpitations cardiaques et un grand malaise. Il ne faut pas négliger ces symptômes et prendre rapidement rendez-vous chez son médecin. En effet, les syncopes cardiaques ont tendance à récidiver, et plus les épisodes sont fréquents, plus les risques de mort subite augmentent. Les syncopes seront progressivement de plus en plus violentes et les chutes qui s’ensuivent sont elles aussi dangereuses. Si le diagnostic de syncope cardiaque est avéré, la prise en charge comprend une modification de son hygiène de vie, un traitement médicamenteux, voire l’implantation d’un stimulateur cardiaque ou d’un défibrillateur.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité