Tension trop basse : les valeurs à ne pas dépasser

Lorsqu’elle perdure et que l’on constate depuis quelque temps une baisse de forme, la tension basse peut révéler un problème de santé sous-jacent. Au moindre doute, une tension artérielle basse justifie une consultation médicale.
Publicité
Publicité

5362136-inline-500x333.jpg

Quand dit-on que la tension est trop basse ?

La pression artérielle, communément appelée tension artérielle, est considérée comme normale à 120/80 mmHg (millimètres de mercure). On parle de tension artérielle haute lorsqu’elle excède 140/90 mmHg et de tension basse dès qu’elle est inférieure à 110/70 mmHg chez l’homme et à 100/60 mmHg chez la femme.

La première donnée correspond à la pression sanguine au moment où le cœur se contracte. C’est la pression artérielle systolique. La seconde donnée indique la pression artérielle diastolique, c’est-à-dire pendant la phase de relâchement du muscle cardiaque.

Tension artérielle basse : quand faut-il consulter ?

Publicité

Dans la grande majorité des cas, une tension artérielle basse est moins inquiétante que la tension trop haute. Il est toutefois conseillé de consulter son médecin si la tension basse s’accompagne d’une fatigue qui s’installe et que la personne se plaint d’avoir les « jambes qui flageolent » depuis quelques jours. Des étourdissements à répétition accompagnés d’une baisse de la tension artérielle sont aussi des alertes qui doivent amener à consulter.

Baisse de tension et insuffisance cardiaque : une cause possible

En dehors de l’hypotension orthostatique due à un changement brusque de position et de l’hypotension postprandiale qui fait suite à la prise d’un repas, la baisse de tension peut avoir pour cause une pathologie sérieuse. C’est le cas lorsque le système cardiovasculaire est affaibli. L’insuffisance cardiaque peut en être à l’origine. Il faut en premier lieu diagnostiquer la cause d’une tension trop basse pour administrer au patient le traitement adéquat.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité