Les 3 maladies cardiovasculaires les plus dangereuses

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité dans le monde (31 %) avec chaque année environ 17, 5 millions de décès. Les premières causes sont les pathologies coronariennes suivies des AVC (accidents vasculaires cérébraux) et des infarctus du myocarde. Mais quand on parle de maladie cardiovasculaire, quelle définition retient-on ? Et lesquelles sont les plus dangereuses ?
Publicité
Publicité

5744525-inline-500x333.jpg© Istock

Maladie cardiovasculaire : définition

Par maladie cardiovasculaire, on désigne toutes les maladies qui affectent le cœur et les vaisseaux. Il est essentiel de s’en préoccuper, car le cœur est un organe vital par excellence. En effet, sans lui, pas de vascularisation de l’organisme et des différents organes et tissus, donc pas de vie. De nombreuses pathologies peuvent affecter cet organe, mais certaines sont plus graves que d’autres et si elles ne sont pas prises en charge très rapidement elles mènent au décès en quelques heures seulement. Néanmoins, c’est bien en amont qu’il faut s’en inquiéter et ne pas attendre l’apparition des premiers symptômes est indispensable pour s’en prémunir efficacement.

Maladies cardiovasculaires les plus dangereuses

Les maladies cardiovasculaires les plus dangereuses sont les coronaropathies, qui touchent les artères coronaires (celles qui sont chargées d’alimenter le cœur en sang), les AVC (qui affectent les vaisseaux qui alimentent le cerveau) et l’infarctus du myocarde (qui est un blocage de la vascularisation d’une partie du muscle cardiaque en raison d’un caillot). Ces trois pathologies mortelles sont favorisées par la consommation de tabac et d’alcool, le surpoids et la sédentarité, une mauvaise alimentation (ces trois facteurs de risques étant liés les uns aux autres) et des pathologies telles que le diabète ou l’hypertension artérielle. Ainsi, en prenant en compte ces différents facteurs de risques et en faisant en sorte de les éliminer, on réduit considérablement le risque de présenter un jour une maladie cardiovasculaire.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité