Thrombose iliaque : 3 symptômes

Thrombose iliaque : 3 symptômes©IsTOCK

La thrombose iliaque est une thrombose veineuse profonde. C’est la formation d’un caillot à l’intérieur de l’une des veines iliaques. Des deux côtés du corps, les veines iliaques s’étendent du pli de l’aine jusqu’au nombril pour finalement se réunir. La migration du caillot est un risque vital : on parle de thrombo-embolie. Zoom sur trois symptômes de la thrombose iliaque.

Publicité
Publicité

La douleur lors d’une thrombose iliaque

À la manière d’une crampe, une douleur vive peut survenir au niveau d’une veine iliaque. Il est aussi possible de la réveiller par palpation. Une gêne à type de pesanteur peut aussi être ressentie, voire un engourdissement ou des fourmillements. Ce symptôme est inconstant et la thrombose iliaque peut être tout à fait indolore.

Publicité

Inflammation due à la thrombose iliaque

Chaleur, rougeur et œdème sont parfois décelables. Ce sont des signes d’inflammation dus à la formation du caillot. Encore une fois, ces symptômes sont malheureusement très inconstants. Ils peuvent se révéler très discrètement, voire pas du tout.

Difficultés respiratoires : un symptôme de complication de thrombose iliaque

Publicité
Le caillot formé dans la veine iliaque peut migrer dans le système sanguin : on parle de thrombo-embolie. Cette complication est une urgence vitale. Logé dans une artère pulmonaire, le caillot entraine des difficultés respiratoires. Le poumon est en effet privé de sang et ne fonctionne plus convenablement. La fonction cardiaque s’en ressent également. L’embolie pulmonaire peut être fatale, c’est pourquoi les symptômes de thrombose iliaque doivent mener à consulter rapidement.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité