Insuffisance cardiaque : la décompensation cardiaque

Publicité

L’insuffisance cardiaque n’a pas d’âge : enfant, adolescent, adulte, personne âgée, tout le monde peut être touché. Elle apparaît à la suite d’une autre maladie cardiaque ou de plus en plus à cause d’une mauvaise hygiène de vie.

Publicité

© Istock

L’insuffisance cardiaque en quelques mots

Le cœur a pour rôle de pomper le sang pour l’envoyer vers l’ensemble du corps. Il amène ainsi oxygène et nutriments à l’ensemble des organes et des muscles et les nettoie de leurs déchets. Quand le cœur ne pompe plus assez de sang, on parle alors d’insuffisance cardiaque. Le patient ressent alors une grande fatigue, un essoufflement.

Publicité
Quand l’insuffisance cardiaque s’aggrave

On parle alors de décompensation cardiaque. Le corps n’arrive plus à compenser l’inefficacité de la pompe cardiaque et les symptômes s’aggravent. En plus de la fatigue et de l'essoufflement qui peut désormais apparaitre même au repos, le patient va subir une prise de poids importante et rapide, et souffrir d’œdèmes dans les jambes. Certaines situations favorisent la décompensation cardiaque comme une forte consommation de sel ou d’alcool, le suivi irrégulier du traitement de l’insuffisance cardiaque.

Prévenir la décompensation cardiaque

Tout patient souffrant d’insuffisance cardiaque doit connaitre les causes d’une décompensation pour pouvoir l’éviter. Une auto-surveillance régulière du poids et du rythme cardiaque permet de détecter les signes d’alerte. Enfin, la prise régulière de ses médicaments, une activité physique régulière et la réduction de la consommation de sel complètent les mesures préventives.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité