Insuffisance artérielle et veineuse : la même chose ?

Publicité

Les troubles de la circulation sanguine peuvent concerner soit les artères soit les veines. Ainsi, on peut entendre parler d’insuffisance artérielle ou veineuse. Mais insuffisance artérielle ou veineuse, est-ce la même chose ? Si non, quelles sont les principales caractéristiques de l’une et de l’autre et qu’est-ce qui les différencie ?

Publicité

© Istock

Insuffisance artérielle

On parle d’insuffisance artérielle lorsque les parois des artères sont abîmées ou bouchées et qu’elles n’assurent plus correctement leur fonction. La principale cause des insuffisances artérielles est l’athérosclérose qui rétrécit les artères et donc qui empêche les organes et les tissus d’être correctement vascularisés (alimentés en sang). Dans les premiers temps, les symptômes sont absents, mais à terme, les conséquences peuvent être graves : troubles cardiaques (au niveau des artères coronaires, avec des douleurs thoraciques et des difficultés à respirer), douleurs et crampes dans les jambes et même troubles neurologiques en cas d’atteinte des artères cérébrales. Dans les cas les plus sévères d’insuffisance artérielle périphérique, on aboutit à un ulcère au niveau de la peau, notamment au niveau des membres inférieurs.

Publicité
Insuffisance artérielle et veineuse

L’insuffisance veineuse est due à une altération des valvules situées dans les veines, qui empêchent normalement le sang de redescendre dans les jambes. En cas d’anomalie, le sang reflue vers le bas entraînant ainsi une stase veineuse, ce qui abîme la paroi des veines. Comme dans l’insuffisance artérielle, le risque le plus grave, outre les varices et les œdèmes des membres inférieurs, est de développer un ulcère.

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité