Infarctus : gare au froid

Le froid augmenterait le risque d'infarctus. De récentes études britanniques ont révélé qu'une diminution de la température d'un seul degré pourrait provoquer une hausse de 2% du risque d'infarctus. Etes-vous à risque ? Comment vous protéger ? Medisite fait le point.

Publicité

Le froid augmente les risque d'infarctus

Selon une étude britannique, publiée en août 2010 et menée sur 84 000 infarctus survenus durant 4 années dans une quinzaine d'agglomérations d'Angleterre et du Pays de Galles, les baisses de température entraînent , dans les jours qui suivent la chute du thermomètre, une augmentation du risque d'infarctus.

Publicité

Les résultats : l'équipe de chercheurs a ainsi mis en évidence qu'une réduction de 1°C est associée à une élévation de 2% du risque d'infarctus dans les 4 semaines qui suivent. Les périodes les plus à risque étant les deux premières semaines.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité