Infarctus du myocarde chez la femme : des signes spécifiques ?

Publicité

Si les femmes sont statistiquement moins touchées par l'infarctus du myocarde que les hommes, elles affichent néanmoins un pronostic moins favorable s'expliquant par le fait qu'elles développent souvent des formes cardio-vasculaires plus graves et difficiles à détecter précocement. Pourtant, certains signes annonciateurs semblent être plus présents chez les femmes…

Publicité

Une fatigue inexpliquée, premier signe de l'infarctus chez la femme ?

Contrairement aux hommes chez lesquels l'accident cardiaque survient souvent lors d'une activité, chez la femme, en revanche, il se produit majoritairement lors d'une phase de repos. Il n'est pas rare, dans ce cas, que la femme ressente une fatigue inhabituelle dans les heures ou les jours précédents. Le simple fait de monter des escaliers peut générer une dyspnée importante qu'il ne faut pas prendre à la légère. Certaines femmes perdent même connaissance ou présentent des états ponctuels de confusion mentale.

Publicité
Une lourdeur intestinale, autre symptôme de l'infarctus chez la femme ?

Indigestion, ballonnements, reflux gastriques…, les désordres gastriques et intestinaux font partie des signes cliniques spécifiques de l'infarctus féminin. Or, ces symptômes sont relativement courants et ne sont généralement pas associés à un potentiel trouble cardio-vasculaire. De nombreuses femmes ont tendance à expliquer ce type de manifestations par un stress professionnel important ou par des excès alimentaires.

Les autres signes de l'infarctus chez la femme

Parmi les autres symptômes que l'on retrouve typiquement dans le tableau clinique de l'infarctus au féminin, on retrouve :
• une nervosité inhabituelle,
• une sensation de compression entre les seins,
• des douleurs entre les omoplates,
• un état de faiblesse soudain.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité