Infarctus cérébral lacunaire : définition

Infarctus cérébral lacunaire : définition©iStock

L'infarctus cérébral lacunaire désigne un petit infarctus d'une petite artère située dans la tête. Ce type d'infarctus représente près d'un quart des accidents vasculaires cérébraux. Ce type d'infarctus touche particulièrement les sujets hypertendus. Une prévention et une prise en charge précoces de l'hypertension sont donc essentielles.

Publicité
Publicité

Qu'est-ce qu'un infarctus cérébral lacunaire ?

Les infarctus cérébraux lacunaires sont des infarctus touchant de petites artères dites "perforantes" à la base du cerveau. Dans ces types d'infarctus, ces petites artères, appelées artérioles, se bouchent et ne peuvent plus irriguer certaines zones du cerveau. On parle alors d'infarctus lacunaire. L'infarctus cérébral lacunaire est très souvent asymptomatique, c'est-à-dire qu'il peut passer inaperçu. Parfois, des signes peuvent apparaître comme des faiblesses musculaires présentes d'un seul côté du corps appelées hémiparésies. Le diagnostic est souvent posé après un scanner ou une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) qui désigne l'infarctus lacunaire.

Publicité

Quels sont les traitements de l'infarctus cérébral lacunaire ?

Si l'infarctus est détecté, il est soigné de la même façon que les autres accidents vasculaires, en aidant à dissoudre le caillot sanguin. Ce type d'infarctus a de grands risques de récidiver et d'entraîner des troubles cognitifs. La prévention est donc essentielle dans la prise en charge de cette pathologie. Les personnes les plus à risque étant les personnes hypertendues, la prescription d'antihypertenseurs, de statines et d'antiagrégants plaquettaires est indispensable.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité