Faites-vous de la tachycardie ?

Accélération du coeur supérieure à 90 pulsations par minute (au lieu de 60 à 80 pulsations), la tachycardie ne doit pas être négligée. Elle peut parfois révéler un dysfonctionnement grave du cœur. Comment la reconnaître ? Quand s’inquiéter ? Quels sont les dangers ? Les explications de Medisite avec le Dr Pierre Souvet, cardiologue.

Publicité

Principal symptôme : une forte pulsation au niveau du cou

symptomes tachycardie La tachycardie provoque une forte pulsation au niveau du cou, des palpitations avec des battements rapides, voire irréguliers dans la poitrine.

Publicité

Pourquoi : le pompage du cœur est actionné par des impulsions électriques* qui régulent le rythme en fonction des besoins de l'organisme. Elles peuvent être amplifiées ou désorganisées.
En cause : effort intense, anémie, fièvre, déshydratation, stress, maladie (hyperthyroïdie...), certains médicaments (décongestionnants...) et excitants (café, thé, boissons à base de cola...), tabac, alcool, drogues... Plus gravement, « la tachycardie peut être d'origine ventriculaire ou supraventriculaire**, témoins d'un dysfonctionnement du coeur », explique le Dr Souvet.

* qui proviennent d'un groupe de cellules cardiaques, le nœud sinusal.
** la tachycardie ventriculaire est liée à un état d'excitation anormal des ventricules (il existe un risque de mort subite) ; la tachycardie supraventriculaire, à une excitation anormale des oreillettes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité