Chute : une cause d'anévrisme cérébral ?

Publicité

Un anévrisme cérébral a plusieurs origines. Une chute sur la tête ou un traumatisme crânien pourraient être une des causes.

Publicité

© Istock

Qu’est-ce qu’un anévrisme cérébral ?

L’anévrisme cérébral est une dilatation de la paroi d’une artère du crâne. Lorsque la paroi artérielle est endommagée, une petite "poche" se forme à l’endroit affaibli et se remplit de sang. Celle-ci peut alors se rompre. L’anévrisme est souvent découvert par hasard lors d’un examen de radiologie (IRM, scanner) et ne crée généralement pas de symptômes. Lors de sa rupture, il provoque une hémorragie cérébrale qui peut parfois être mortelle.

Publicité
Chute : une cause d’anévrisme cérébral ?

Les causes d’un anévrisme cérébral sont multiples, elles peuvent être d’origine génétique, médicamenteuse ou provenir d’une maladie comme l’hypertension ou l’athérosclérose, d’une malformation congénitale ou d’une habitude de vie (alcool, tabac). Une chute ou un traumatisme sur la tête, peuvent endommager ou affaiblir les parois du crâne et y créer des lésions vasculaires intra-crâniennes. Si la paroi artérielle est touchée, ces lésions peuvent également causer un anévrisme cérébral. Si après une chute d’une hauteur importante ou un coup sur la tête violent, des symptômes tels que des douleurs localisées ou des troubles de la vision apparaissent et persistent, ils peuvent révéler la formation d'un nouvel anévrisme ou la présence d'un anévrisme existant. La chute ou le traumatisme crânien peuvent également contribuer à la rupture d'un anévrisme cérébral existant.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité