AVC : quelle évolution ?

Publicité
Publicité

Quelle peut être son évolution ?

Si les symptômes ont tous totalement disparu en moins de 24 heures, on parle d’accident ischémique transitoire.

Mais au-delà de 24 heures, il s’agit d’un d’AVC constitué ; la récupération sera progressive, lente, parfois totale, parfois incomplète.

La durée de la récupération est imprévisible. Elle varie d’un patient à l’autre.

La récidive est malheureusement toujours possible lorsqu’il s’agit d’un caillot, ou du rétrécissement d’une artère.

Quels traitements peut-on vous proposer ?

En cas d’accident vasculaire hémorragique, on agit sur la cause : traitement de l’hypertension artérielle, contrôle d’un traitement anti coagulant par exemple.

Pour les accidents vasculaires ischémiques, on peut donner un traitement anti coagulant, et rarement enlever le caillot au cours d’une artériographie à l’aide d’une sonde ultra fine montée dans l’artère et que l’on retire immédiatement.

Il existe un nouveau traitement qui se donne dans les 3 premières heures depuis le début de signes. C’est un médicament qui détruit le caillot. Il se donne en perfusion dans des centres neurologiques spécialisés.

Par la suite, une rééducation intensive est organisée autour du patient en centre ou à domicile selon les signes du patient (kinésithérapie, orthophonie).

Que devez-vous faire ?

Il s’agit d’une urgence. Faites le 15 (SAMU) pour que le patient soit transféré le plus vite possible dans une unité spécialisée afin de bénéficier du traitement optimal.

Au retour de l’hôpital, la bonne participation active du patient à toutes les activités de rééducation est essentielle. La compréhension des exercices et une forte motivation aident à la récupération.

Une bonne hygiène de vie peut limiter les récidives lorsque l’athérosclérose ou l’hypertension artérielle sont en cause. Les traitements prescrits doivent être exactement respectés et ne doivent en aucun cas être modifiés sans l’avis du médecin prescripteur.

Jean-Pierre Rageau

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité