Arythmie : les chiffres de la fréquence cardiaque

Publicité

L’arythmie cardiaque désigne un trouble du rythme cardiaque. Il peut s’agir soit d’un cœur dont les pulsations cardiaques sont trop rapides, on parle de tachycardie, soit d’un cœur dont la fréquence cardiaque est trop lente, on parle dans ce cas de bradycardie. Mais comment sait-on qu’un cœur bat trop vite ou trop lentement ? Il faut connaître, pour pouvoir poser le diagnostic d’arythmie, les chiffres de la fréquence cardiaque.

Publicité

© Fotolia

La fréquence cardiaque normale

La fréquence cardiaque normale n’est pas identique chez tout le monde. Elle dépend notamment de l’âge de la personne, de sa taille, de son état de santé, de la chaleur, de ses émotions (état de stress) ou même de sa position (allongé, assis ou debout). Néanmoins, de façon générale, on estime qu’un adulte au repos doit avoir un rythme cardiaque compris entre 60 et 100 battements par minute (bpm) tandis que chez les enfants et les adolescents le rythme est habituellement compris entre 70 et 100 bpm.

Publicité
Les pulsations cardiaques et la fréquence cardiaque anormale

Pour évaluer si les pulsations cardiaques, et donc la fréquence cardiaque, sont normales ou non, il existe un mode de calcul assez simple. Il consiste à soustraire l’âge au chiffre 220. Ainsi chez une personne ayant 40 ans, le rythme cardiaque maximal sera de 180 (220-40). Si le rythme cardiaque est souvent au-dessus on peut parler d’arythmie (un cœur constamment au-delà de 100 pulsations par minute est également en tachycardie). Inversement, on peut parler de bradycardie (cœur qui bat trop lentement) si les pulsations cardiaques sont en dessous de 60 bpm.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité