Arythmie cardiaque : un traitement naturel

Publicité

Les maladies cardiovasculaires sont une des premières causes de mortalité en France. Mais si l'on entend quotidiennement parler de tachycardie ou de fibrillation, on ne sait pas réellement ce que recouvre le terme « arythmie cardiaque ». Existe-t-il par ailleurs un traitement naturel contre cette arythmie cardiaque ?

Publicité

© Fotolia

La définition de l'arythmie cardiaque

Par arythmie cardiaque, on entend un trouble du rythme cardiaque, irrégulier, gênant ou mettant à mal la fonction de pompage du cœur ou son activité électrique.
Il existe différents types d'arythmie, notamment la tachycardie (accélération du rythme cardiaque), la bradycardie (diminution soudaine du rythme cardiaque), l'extrasystole (contraction prématurée d'une des cavités du cœur), le flutter auriculaire (trouble responsable d'une tachycardie régulière), la fibrillation auriculaire (contraction rapide et désordonnée des oreillettes du cœur) et la fibrillation ventriculaire (contraction rapide et désordonnée des ventricules cette fois).

Publicité
Un traitement naturel contre l'arythmie cardiaque

Le diagnostic de l'arythmie cardiaque doit être médical et cardiologique. De la même façon que le diagnostic ne doit pas être posé par le patient lui-même, le traitement allopathique doit être prescrit par un professionnel de santé.
Par ailleurs, il est possible d'opter pour des traitements naturels dans les cas bénins, en demandant au préalable l'accord de son médecin traitant.
La phytothérapie peut en effet être d'une grande aide et l'on peut notamment prendre quotidiennement une tasse ou deux entre les repas d'une tisane maison : dans une tasse d'eau bouillante, faire bouillir trois minutes une cuillère à café du mélange de 30 g de fleurs d'aubépine, 30 g de bractées de tilleul, 30 g de feuilles de mélisse, 30 g de feuilles d'olivier, 30 g d'aspérule odorante, 20 g de semences d'anis vert et 20 g de passiflore.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité