Anévrisme cérébral : une rupture imprévisible

Publicité

L’anévrisme cérébral, ou rupture d’anévrisme, est un accident circulatoire particulièrement sévère et susceptible de laisser d’importantes séquelles lorsqu’il n’entraîne pas la mort. En général, l’anévrisme cérébral est une rupture artérielle imprévisible ; toutefois, est-il possible d’en détecter rapidement les signes pour éviter d’en subir les séquelles ? C’est ce que nous allons voir. 

Publicité

Anévrisme cérébral : définition

On parle d’anévrisme cérébral lorsqu’une des artères irriguant le cerveau se dilate de façon anormale. Généralement ces anomalies se développent au niveau des bifurcations des vaisseaux, là où la pression sanguine est la plus importante. En effet, cette pression entraîne la tension de l’artère. Si elle devient excessive, à force de grossir, l’artère va finir par se fissurer puis par se rompre. Cela entraîne bien entendu une hémorragie cérébrale qui se traduit par de violents maux de tête puisque le sang va s’accumuler et comprimer le cerveau.

Publicité
Prévenir l’anévrisme cérébral

Il n’est pas possible de prévenir un anévrisme cérébral à proprement parler. En effet, cette rupture est imprévisible. Toutefois, il est possible de limiter les facteurs de risque. Les trois principaux sont le tabac, l’hypertension artérielle et l’excès de cholestérol. Il est donc essentiel, le cas échéant, de cesser de fumer, de se faire traiter pour son hypertension artérielle et de surveiller son alimentation.

Les signes d’anévrisme qui doivent alerter

Malgré qu’il ne soit pas possible de prévenir les anévrismes cérébraux, il faut toutefois prêter attention à certains signes. Il faut se préoccuper de symptômes tels que des troubles de la vue (strabisme, vision double, perte de la vue, etc.) surtout s’ils s’accompagnent de maux de tête ou du visage. Il faut dans ce cas appeler le SAMU sans tarder.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité