Point G : comment la femme peut le trouver chez elle

Publicité

Après avoir été considérées comme une légende urbaine qui faisait vendre du papier par les magazines féminins, plusieurs études scientifiques viennent corroborer l’existence réelle du point G chez la femme. Maintenant que l’on sait qu’il n’est pas à chercher en vain, comment les femmes peuvent-elles le trouver chez elles ? 

Publicité

Point G : où le trouver chez une femme ?

Lorsque l’on cherche quelque chose, le mieux est encore de savoir où il se trouve – au moins approximativement ! Le point G, selon les sexologues, serait donc une petite zone d’un diamètre de 2 centimètres environ, située à une distance de 1 à 4 centimètres par rapport à l’entrée du vagin, sur la face antérieure de celui-ci (donc, pour simplifier, du côté du ventre). Constitué de tissu érectile, le point G gonfle sous la stimulation et l’excitation et permet d’atteindre des orgasmes vaginaux très puissants. C’est donc là qu’il faut se mettre en quête…

Publicité
Point G : comment le trouver chez la femme ?

Il faut partir en exploratrice pour découvrir son point G. Pour cela, deux méthodes : soit avec un doigt – enfoncé jusqu’aux deux tiers et replié –, soit avec un sex-toy ou un vibromasseur. Cependant, lié à l’excitation, le point G peut être fuyant, et finalement, comme pour beaucoup de choses, à deux c’est mieux ! Encouragez votre partenaire à partir en quête de votre point G, car le pénis est encore le meilleur moyen de l’exciter. En commençant par une pénétration peu profonde, pour le stimuler, puis en poursuivant avec des allers et retours plus profonds et au rythme plus prononcé, le plaisir sera au rendez-vous…

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité