Boules de geisha : ça sert à quoi ?

Réservées aux femmes, les boules de geisha ont été pensées pour décupler leur désir et leur plaisir. Elles peuvent aussi être utilisées pour améliorer la tonicité du périnée, après un accouchement par exemple.

Publicité
Publicité

Inventées en Chine, les boules de geisha sont à l’époque réservées aux concubines et à l’épouse du roi pour muscler le périnée et les muscles du vagin. L’intérêt ? Un périnée plus tonique qui procure de meilleures sensations à l’homme lors de la pénétration car son pénis est mieux "encerclé". Les boules sont alors composées de pierres semi-précieuses.

Aujourd’hui, les boules de geisha se composent de métal, silicone, latex… Elles sont reliées entre elles par un petit cordon et pèsent 44 à 85g (une clémentine pèse environ 50g). Les femmes l’utilisent essentiellement pour réveiller leur sensibilité vaginale et obtenir ainsi des orgasmes plus intenses. En plus d’être un jouet sexuel, les boules de geisha permettent de rééduquer le périnée après l’accouchement.

Publicité

Comment les utiliser ?

Insérez les boules profondément dans le vagin, une à une et sans forcer, avec vos doigts. Vous pouvez contracter légèrement le périnée pour qu’elles se placent mieux. Le vagin doit être un minimum lubrifié pour "recevoir" le jouet. Un gel peut être utilisé en complément, notamment en cas d’allaitement ou de ménopause, lorsque les parois vaginales sont plus sèches.

Précautions avant utilisation : Il est important de bien nettoyer les boules de geisha avant chaque utilisation car elles sont en contact direct avec les muqueuses vaginales.
Il faut aussi penser à aller aux toilettes avant d’insérer les boules pour que ce ne soit pas désagréable.

Deux manières de les porter

Les boules de geisha peuvent être portées plusieurs minutes par jour, tout en faisant des tâches du quotidien comme la vaisselle, lire un livre, etc.

La seconde option consiste à contracter le périnée pour intensifier le travail des muscles.

Combien de temps les porter ?

Tout dépend des capacités féminines. Certaines vont avoir du mal à les supporter longtemps, d’autres vont tenir des heures. En général, il est recommandé de ne pas dépasser 30 minutes par jour pour éviter une hypertonie périnéale (douleurs au niveau du périnée) ou un épuisement des muscles du périnée.

Comment les retirer ?

Il faut se détendre, relâcher le périnée et tirer doucement sur le cordon.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité