Cunnilingus : mon conjoint le fait mal, comment lui dire ?

Publicité

Le cunnilingus fait partie des prémices sexuelles les plus appréciées des femmes. À condition d’être dispensés avec tact et… doigté ! Or, l’anatomie intime féminine étant en général mal connue de leur partenaire, il arrive parfois que le cunnilingus, même effectué amoureusement, soit mal pratiqué. Comment le dire à son conjoint ?

Publicité

Cunnilingus© Fotolia

Le cunnilingus, un jeu sexuel compliqué !

L’art du cunnilingus consiste à exciter la vulve avec la langue, les lèvres, la bouche, avec parfois l’assistance d’un doigt. Un cunnilingus bien réalisé peut mener une femme à l’orgasme. Alors pourquoi se refuser ce plaisir ? Tout simplement parce que, parfois, les hommes ne savent pas vraiment où se trouve le clitoris et parviennent difficilement à le stimuler. Il arrive même qu’ils fassent mal à leur partenaire en essayant de bien faire. Et celle-ci peut ressentir une certaine gêne à avouer à leur conjoint qu’un acte sexuel qui devrait engendrer de l’excitation et de la jouissance devient presque une torture…

Publicité
Mon conjoint fait mal les cunnilingus : comment le lui dire ?

À une époque où le sexe semble libéré, à la fois dans la presse papier et audiovisuelle et sur les sites internet, il est paradoxal de remarquer que la parole intime, à l’intérieur du couple, est rare et délicate. Les partenaires n’osent souvent pas avouer que telle position les gêne ou ne leur plaît pas, que telle pratique leur fait mal. Pourtant, la clé d’une relation sexuelle – et par là même amoureuse – épanouie, c’est le dialogue.

Mais un dialogue constructif : si vous dites à votre conjoint « arrête, tu t’y prends mal », inutile de vous préciser qu’il risque d’être profondément blessé et vexé – et vos ébats risquent non seulement d’être écourtés, mais vous risquez de vous endormir frustrés et en colère tous les deux ! Il faut employer des termes positifs, suggérer des solutions, des gestes plus doux, afin qu’il sache ce que vous ressentez et comment il peut vous apporter du plaisir. Et il faut choisir le bon moment : évitez de lui dire juste après l’amour car il n’appréciera pas que vous ayez simulé ou menti sur votre plaisir. Privilégiez un moment complice, amoureux, et soyez suffisamment explicite – et constructive, insistons sur ce point fondamental ! – pour que votre conjoint comprenne bien vos impressions et vos désirs. Et n’hésitez surtout pas à parler avec votre conjoint : outre le fait que ce ne peut qu’épanouir votre vie sexuelle à deux, parler de sexe avec son partenaire est aussi une manière de lancer les préliminaires amoureux…

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité