8 choses fausses sur la fellation

Malgré l’évolution des moeurs et de la sexualité, de nombreuses fausses idées reçues subsistent autour de la fellation. Souvent pointée du doigt, cette pratique est parfois considérée à tort comme peu hygiénique, non risquée ou encore dégradante pour la femme. Le point avec Virginie Turi, sexologue, thérapeute de couple et membre du Syndicat National des Sexologues Cliniciens.

Publicité
Publicité

La fellation n'est pas une pratique hygiénique

© Adobe StockC’est faux, mais pourquoi ? “Il est vrai que c’est la première chose que les femmes vont avoir tendance à dire mais c’est complètement faux !” explique Virginie Turi avant d’ajouter “il faut savoir que la bouche contient beaucoup plus de germes que les appareils génitaux et que le liquide séminal n’est pas une substance que l’on peut qualifier de sale”.

Le liquide séminal, c’est quoi ? Il est sécrété par les vésicules séminales, reliées à la prostate. Il a pour rôle de nourrir les spermatozoïdes et de leur permettre de survivre à l'intérieur du vagin, au niveau du col de l'utérus. Il contient du fructose, des vitamines, des minéraux ainsi que des protéines. Jusque-là, rien de très sale !

Publicité

Conseils pour les moins convaincues : “A partir du moment où il y a une hygiène corporelle qui est normale, il n’y aura pas d’odeurs repoussantes” précise la sexologue clinicienne. Si vous êtes donc encore sceptique sur la véracité de ces éléments, demandez à votre partenaire de prendre ses précautions en faisant une toilette ou en prenant une douche avant de pratiquer la fellation.

La fellation met la femme dans une position de soumission

© Adobe StockC’est faux, mais pourquoi ? “Si on réfléchit bien, c’est en réalité complètement l’inverse puisque c’est l’homme qui propose son membre à la femme et non le contraire” précise Virginie Turi en soulignant que le pénis de l’homme représente sa virilité. “Dans cette posture, l’homme est vulnérable, il s’offre complètement et peut donc être facilement atteint sachant que la femme détient son membre entre ses dents” détaille la spécialiste avant de préciser que “dans cette position, ce sont finalement les femmes qui détiennent le pouvoir et deviennent maîtresses de la situation.” Cette pratique est donc très éloignée de l’image de la femme soumise.

Un fantasme masculin de femme soumise : “La fellation place la femme dans une position de soumission uniquement à travers les images véhiculées par les médias et les vidéos à caractère pornographique qui représentent beaucoup le fantasme masculin” précise la sexologue clinicienne.

La responsabilité dans l’attitude du partenaire : “Evidemment, tout va dépendre de l’attitude de l’homme. Si à travers son fantasme, l’homme veut jouer une certaine attitude en attrapant, par exemple, la tête de sa partenaire et en accompagnant le mouvement de va-et-vient, la femme pourrait à ce moment-là se sentir dans une situation de soumission.” explique Virginie Turi.

Publicité

Conseils pour les moins convaincues : “Si la fellation est réalisée dans le cadre d’une entente mutuelle, avec un consentement et du plaisir des deux côtés, cette symbolique de soumission n’apparaît plus.”

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité