Pologne

Les dernières actualités

Un ancien nazi vivant aux USA réclamé par la justice polonaise

La Pologne réclame l'extradition d'un ancien nazi présumé, qui vit aux Etats-Unis depuis plus de 60 ans. Michael Karkoc, 98 ans aujourd'hui, avait déjà été inquiété par la justice allemande il y a deux ans, mais elle avait abandonné l'affaire, le vieil homme souffrant de la maladie d'Alzheimer. L'ancien nazi présumé est poursuivi pour le massacre d'une quarantaine de villageois polonais en 1944. 'La collecte de preuves, qui permettent de trouver le responsable d'un crime contre l'humanité ou d'un génocide est toujours un grand succès, explique le procureur polonais Andrzej Pozorski. Cette affaire prouve qu'il y a toujours une chance de traîner les responsables en justice.' Michael Karkoc aurait été le commandant de la Légion d'autodéfense ukrainienne créée par les nazis. C'est l'agence Associated Press qui a enquêté et révélé l'affaire en 2013. Mais le fils du suspect dément vigoureusement. 'Le fait que Associated Press ait reçu un dossier douteux d'interrogatoire du KGB datant de 1968, aux origines douteuses ne saurait constituer une preuve', dit Andriy Karkoc. Michael Karkoc vit à Minneapolis. En 1959, il est devenu Américain. Reste à savoir si les Etats-Unis accepteront son extradition.
La Pologne interdit la malbouffe dans ses écoles

La Pologne interdit la malbouffe dans ses écoles

avec
La Pologne interdit la malbouffe dans ses écoles
Le professeur Wagih el-Masri (g), regarde le patient bulgare Darek Fidyka marcher alors qu'il était autrefois paralysé au centre de réhabilitation de Wroclaw en Pologne

Les médecins polonais prudents après l'opération d'un paraplégique qui remarche

avec
Le professeur Wagih el-Masri (g), regarde le patient bulgare Darek Fidyka marcher alors qu'il était autrefois paralysé au centre de réhabilitation de Wroclaw en Pologne
Dariusz Fidyka qui a pu remarcher grâce à une thérapie inédite de chirurgiens polonais, répond aux questions lors d'une conférence de presse à Wroclaw en Pologne, le 22 octobre 2014

L'ancien paralysé qui remarche: "je suis un veinard, toute proportion gardée"

avec
Dariusz Fidyka qui a pu remarcher grâce à une thérapie inédite de chirurgiens polonais, répond aux questions lors d'une conférence de presse à Wroclaw en Pologne, le 22 octobre 2014
Dans cette photo non datée et publiée par la BBC, le Bulgare Darek Fidyka (d) marche à l'aide de barres parallèles

Un homme paralysé remarche après une transplantation de cellules nerveuses

avec
Dans cette photo non datée et publiée par la BBC, le Bulgare Darek Fidyka (d) marche à l'aide de barres parallèles