Toux grasse et fièvre : attention à la pneumonie

La pneumonie est une infection des poumons qui peut parfois entraîner des complications (septicémie, abcès du poumon ou pleurésie). Il est donc important de la repérer, ce qui suppose de savoir déterminer dans quels cas une toux (grasse ou sèche) et une fièvre peuvent faire évoquer cette pathologie.

Publicité
Publicité

5885417-inline-500x377.jpg© Istock

Symptômes caractéristiques de la pneumonie

Publicité

La pneumonie est une infection pulmonaire qu’il ne faut pas négliger et qui entraîne divers symptômes plus ou moins caractéristiques. Les plus marqués sont une fièvre élevée dès ses débuts et responsable de frissons, une toux sèche (la toux grasse intervient dans un second temps), des douleurs au niveau de la poitrine (plus marquées d’un côté que de l’autre), notamment au cours des épisodes de toux ou de respiration profonde, ainsi que des difficultés respiratoires qui se traduisent par un essoufflement. Chez certains patients, on observe également des troubles digestifs avec des nausées, des vomissements et/ou une diarrhée.

Quand consulter en cas de suspicion de pneumonie ?

Il est préférable de consulter un médecin dès que possible si la toux entraîne des crachats purulents (jaunes ou verts) ou teintés de sang, si la douleur thoracique augmente à la respiration profonde, si on est anormalement essoufflé, si une pathologie ORL (type grippe ou bronchite) va en s’aggravant, ou si vous présentez une maladie chronique telle qu’une BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). Chez les enfants et les bébés, les signes à identifier peuvent être des difficultés à s’alimenter ou à boire et un manque de réactivité. Quoi qu’il en soit, le diagnostic devra être confirmé par une radiographie des poumons.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité