Tabagisme passif : un risque de bronchite chronique ?

Le tabagisme passif désigne l'inhalation involontaire de fumée de cigarettes ou de cigares. Asthme et tabagisme passif ne font pas bon ménage : l'inhalation de fumées toxiques peut irriter gravement l'appareil respiratoire. Le tabagisme actif peut provoquer une bronchite chronique chez le fumeur, mais chez le non-fumeur exposé à la fumée, quel est le risque de développer un problème respiratoire ?

Publicité
Publicité

Le tabac peut provoquer des bronchites chroniques chez le fumeur et chez le non-fumeur

La fumée de tabac contient des milliers de substances toxiques. Elle est d'ailleurs considérée comme la principale source de pollution de l'air que l'on respire. Ces substances peuvent être très irritantes pour l'appareil respiratoire. Si le fumeur régulier a un risque important de déclencher des bronchites chroniques, les non-fumeurs exposés à la fumée de cigarette ont un risque plus élevé de contracter des infections respiratoires comme la bronchite chronique.

Le tabagisme augmente les crises d'asthme chez le fumeur et le non-fumeur

Publicité

L'asthme est une maladie inflammatoire de l'appareil respiratoire, il provoque une hyperréactivité bronchique. L'exposition à la fumée de cigarette est rarement la cause directe de l'apparition de la maladie. Néanmoins, une exposition répétée et prolongée à la fumée augmente la fréquence des crises. Chez l'enfant exposé à la fumée de cigarette, les crises d'asthme peuvent être très intenses. Le tabagisme passif expose également à un risque plus élevé de contracter d'autres pathologies comme des accidents cardiaques ou des cancers.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité