Verrue plantaire : un traitement par homéopathie

Publicité

Les verrues plantaires, de cause virale, sont contagieuses. Elles peuvent toutefois se soigner grâce à différents remèdes homéopathiques. En cas de verrue plantaire, voici le traitement par homéopathie le plus approprié.

Publicité

© Fotolia

Verrue plantaire : la cause

Les verrues plantaires ont une origine virale, le virus impliqué étant le papillomavirushumain. Il se développe notamment en milieu humide, ce qui explique que de nombreuses verrues plantaires fassent leur apparition quand une personne a été en contact avec le virus dans une piscine ou des douches communes.

Publicité
Verrue plantaire : traitement de la douleur

La première chose à faire pour traiter la verrue est d’atténuer les douleurs qu’elle peut provoquer. En homéopathie, on propose de prendre une à trois fois par jour 5 granules d’Antimonium crudum en 5 CH et de Nitricum acidum en 7 CH. Vous pouvez aussi opter pour le complexe Verrulia, qui combine ces deux remèdes (entre autres) et qui se présente sous forme de comprimés.

Traitement de la verrue plantaire

Une fois la douleur soulagée, l’homéopathie se révèle très efficace pour faire disparaître les verrues plantaires et favoriser la cicatrisation. Pour cela, prenez des granules de Thuya occidentalis en 9 CH. Vous pouvez aussi utiliser de la teinture-mère de Thuya ou de Chelidonium, à appliquer à l’aide d'un coton deux ou trois fois par jour, directement sur la verrue plantaire à traiter (attention, toutefois, à ne pas en mettre sur la peau saine). Gardez néanmoins à l’esprit que pour un traitement de terrain véritablement efficace, l’idéal reste de consulter un médecin homéopathe qui saura adapter le traitement à chacun de ses patients.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité