Hallux valgus : les douleurs post-opératoires

Plus communément appelé "oignon", l'hallux valgus est une déformation du gros orteil qui peut, dans les cas les plus extrêmes, devenir si handicapante et douloureuse qu'il faille pratiquer une opération chirurgicale du pied. Mais est-ce douloureux ?

Publicité
Publicité

En quoi consiste l'opération de l'hallux valgus ?

Lorsque la désaxation du gros orteil n'est pas améliorée par l'orthopédie et que les douleurs ne sont pas soulagées par les médicaments, la chirurgie du pied s'impose comme l'ultime alternative. Principalement pratiquée sous anesthésie locorégionale, cette intervention chirurgicale réparatrice vise à sectionner l'os du premier métatarsien, voire de la première phalange, et à positionner des agrafes ou autres broches de manière à rétablir l'axe du gros orteil.

Publicité

Hallux valgus, quelles suites postopératoires ?

Publicité

Dans la majorité des cas, les suites de l'intervention sont relativement simples puisque le patient opéré doit pouvoir remarcher dès le lendemain de l'intervention en mettant une chaussure spécifiquement conçue pour ne solliciter que le talon. Ce n'est qu'un mois plus tard que le port de chaussures larges est autorisé. La douleur occasionnée, elle, fait désormais l'objet d'une prise en charge efficace. L'administration de médicaments antalgiques plus ou moins forts ainsi que l'application régulière de poche de glace suffisent généralement à soulager durablement les patients. Pour éviter la formation d'œdèmes postopératoires, la surélévation des jambes est recommandée pendant une quinzaine de jours minimum.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite