Trois plantes de la pharmacopée chinoise

Trois plantes de la pharmacopée chinoise

La phytothérapie étant une pratique majeure de la médecine chinoise traditionnelle, de nombreuses plantes sont utilisées en cas de troubles de la circulation ou des fonctions du Qi. Gros plan sur trois alliés beauté de la pharmacopée chinoise.

Publicité
Publicité

Phytothérapie chinoise : l'aloe vera

L'aloe vera est une plante cultivée depuis longtemps dans les régions chaudes et utilisée dans de nombreuses médecines traditionnelles. Elle produit du latex, mais aussi un gel que l'on retrouve dans divers produits cosmétiques. Cette pulpe mucilagineuse possède en effet des propriétés hydratantes et revitalisantes qui font d'elle un excellent régénérateur cellulaire.

Publicité

Les baies de goji contre les effets du temps

Les baies de goji ou baies du lyciet (licyum barbarum), en vogue depuis quelques années, font partie intégrante de la médecine chinoise. Elles sont surnommées les fruits de l'immortalité en raison de leur teneur en antioxydants. Très riches en caroténoïdes et en polysaccharides, elles permettraient de retarder le vieillissement cellulaire et notamment l'apparition des rides.

Le ginseng pour stimuler la pousse des cheveux

Publicité
Le ginseng (panax ginseng) est, quant à lui, la plante phare de la pharmacopée chinoise. Réputé pour ses vertus toniques, immunostimulantes et aphrodisiaques, il possède également des fonctions anti-âge qui aident à lutter contre le relâchement cutané. De plus, ses vertus stimulantes agissent aussi sur la régénération cellulaire du cuir chevelu et sur la pousse des cheveux. Toutefois, le ginseng est une plante très puissante qui doit être utilisée avec l'accord d'un médecin, au même titre que les plantes médicinales en général.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité