Phytothérapie : qu'est-ce que l'ail des ours ?

La plupart des gens ignorent ce qu’est l’ail des ours (ou ail sauvage). Cette plante, qui pousse un peu partout en Europe, est pourtant extrêmement intéressante. Elle est en effet fréquemment utilisée en phytothérapie, notamment pour ses vertus digestives, dépuratives et cardiovasculaires.

Publicité
Publicité

6144309-inline-500x333.jpg© Istock

Propriétés phytothérapeutiques de l’ail des ours

L’ail des ours est une plante très utile pour ses vertus à la fois dépuratives et vermifuges. Cette plante est aussi stimulante et diurétique (elle favorise l’élimination des déchets dans les urines). Par ailleurs, elle joue un rôle chélateur, ce qui signifie qu’elle élimine les métaux lourds accumulés au sein de l’organisme. De plus, l’ail des ours permet de lutter contre l’hypertension de façon plus efficace que l’ail domestiqué, en favorisant l’élargissement des vaisseaux sanguins et en réduisant l’agrégation des plaquettes.

Publicité

Utilisation de l’ail des ours

L’ail des ours est souvent couplé à d’autres plantes dépuratives pour en optimiser les effets. Sous forme de compléments alimentaires, on le trouve donc en général associé au pissenlit, les deux plantes agissant de concert aussi bien en tant que diurétique que cholagogue (pour nettoyer le foie). Dans le même ordre d’idée, l’ail des ours est utilisé pour aider à perdre du poids. Et c’est associé à la coriandre qu’il est employé comme chélateur.

Mode d’emploi de l’ail des ours en phytothérapie

Publicité

En phytothérapie, l’ail des ours peut s’utiliser en tant que condiment, comme l’ail classique. Dans ce cas, on mange ses feuilles fraiches dans les salades ou dans les plats (en fin de cuisson pour conserver ses propriétés). Mais on peut aussi utiliser l’ail des ours sous forme de teinture mère (30 gouttes par jour) ou en poudre (200 mg trois fois par jour).

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité