Phytothérapie : les contre-indications

Phytothérapie : les contre-indications

La santé mise sur un retour au naturel, et la phytothérapie fait partie des solutions possibles. Mais se soigner par les plantes est-il pour autant une méthode sans risque ?

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que la phytothérapie ?

La phytothérapie est une pratique qui utilise les vertus médicinales des plantes pour soigner différentes maladies. Elle est souvent confondue avec l'homéopathie, une médecine non allopathique qui ne recourt pas uniquement à des substances végétales, et avec l'aromathérapie qui emploie les huiles essentielles des plantes. En phytothérapie, ce sont notamment les racines, feuilles ou fleurs des plantes qui sont employées telles quelles ou transformées.

Publicité

Où acheter les plantes médicinales ?

En France, 148 plantes médicinales peuvent être vendues hors circuit pharmaceutique et notamment dans les grandes surfaces et sur Internet. Toutefois, il reste préférable de les acheter dans une pharmacie (365 plantes disponibles) ou une herboristerie pour bénéficier de produits sûrs et des conseils d'un professionnel de la phytothérapie.

Quelles contre-indications aux traitements par phytothérapie ?

Publicité
Les plantes médicinales présentent des contre-indications, des interactions et des effets indésirables qui leur sont propres et il peut être dangereux de ne pas les respecter. Il est donc important de ne pas pratiquer l'automédication et de suivre la prescription d'un naturopathe, d'un phytothérapeute ou d'un pharmacien. Il est par ailleurs fortement déconseillé de dépasser les doses recommandées.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité