Desmodium : une plante qui protège le foie

Desmodium : une plante qui protège le foie©iStock

Parfois appelé amor seco, le desmodium (Desmodium adscendens) est une plante originaire d’Afrique et d’Amérique latine. Elle possède de nombreux bienfaits et est très utilisée en phytothérapie, notamment dans le traitement du cancer du foie.

Publicité
Publicité

Le desmodium, un remède naturel contre les troubles hépatiques

Le desmodium possède des propriétés antiallergiques, antiasthmatiques, relaxantes et expectorantes intéressantes qui lui permettent d’agir efficacement contre les troubles respiratoires et les allergies. Mais c’est surtout pour son effet hépatoprotecteur que cette plante est convoitée par les médecins traditionnels et les phytothérapeutes. Le desmodium renforce les cellules du foie et les protège contre les agressions extérieures telles que l’alcool et les virus. Pour cette raison, il est indiqué chez les personnes atteintes d’hépatite virale ou de cirrhose. Le desmodium est aussi recommandé en cas d’intoxication du foie d’origine médicamenteuse, en particulier chez les personnes qui suivent une chimiothérapie.

Publicité

Comment utiliser le desmodium ?

Cette plante médicinale s’administre par voie orale, sous forme de décoction. Ce sont surtout les parties aériennes (fleurs, feuilles, tige) qui renferment les principes actifs agissant sur les cellules hépatiques. Pour préparer votre remède maison, plongez entre 8 et 10 g de plante séchée dans de l’eau froide, tout d'abord, puis dans 1 l d’eau bouillante. Filtrez la préparation avant de boire. Veillez à bien répartir les doses au cours de la journée. Il existe également des décoctions concentrées vendues en pharmacie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité