Zona ophtalmique : quels symptômes ?

Publicité

Le zona est une maladie virale qui est due à la réactivation du virus de la varicelle, le « VZV » ou varicelle-zoster virus. Après une varicelle, le virus reste dans le corps et se « cache » dans les cellules à la racine des ganglions nerveux , ganglions de Gasser, où il reste à l'état latent. Lorsque les personnes qui ont déjà eu la varicelle sont de nouveau en contact avec ce virus, le zona apparaît. Le virus profite d'une baisse passagère de l'immunité, stress, fatigue ou maladie qui entraîne une baisse des défenses immunitaires, maladie infectieuse, cancer, SIDA, pour se réactiver. La partie du corps la plus souvent touchée par le zona est le thorax (région intercostale) mais il peut affecter d'autres régions du corps. Le dos, la région dorso-lombaire, le bas de l'abdomen, les organes génitaux, le cou, la tête, le visage, les yeux sont aussi souvent touchés. La guérison apparaît au bout de deux ou trois semaines. Des complications peuvent apparaître chez les personnes qui présentent une baisse de l'immunité et les sujets de plus de 50 ans. Le zona apparaît plus fréquemment chez les personnes de plus de 50 ans, certaines personnes y sont plus sensibles que d'autres.

Publicité

© Fotolia

Les symptômes du zona ophtalmique

Des douleurs lancinantes au niveau du front et d'un ou des deux yeux apparaissent quelques jours avant l'éruption cutanée caractéristique du Zona. L'éruption apparaît à différents endroits du visage en fonction du trajet nerveux, habituellement le nerf trijumeau, suivi par le virus, mais si elle se localise autour des yeux et sur les paupières, c'est le signe évident d'un Zona ophtalmique. Le blanc de l’œil prend une couleur rouge vif et des douleurs intenses sont le signe d'une inflammation. Sur les paupières et la peau qui entoure l’œil, de petites vésicules qui ressemblent aux boutons de varicelle apparaissent et peuvent également se rassembler en « bulles » étendues. Une hypersensibilité à la lumière, la perte temporaire de la sensibilité des paupières et de la peau ainsi qu'une fièvre peu importante 38 à 38,5°C peuvent accompagner cette éruption. Dans les cas sévères, les tissus péri-orbitaux sont tellement gonflés que les paupières se ferment.

Publicité
Les complications du zona ophtalmique sont fréquentes.

Malgré un traitement antiviral même précoce, des complications peuvent apparaitre telles une conjonctivite, une inflammation chronique, une douleur chronique, une uvéite, une kératite, une paralysie des muscles de l’œil, des ulcères, des cicatrices, une nécrose des paupières et la perte de la vision.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité