Rougeole : 3 symptômes à connaître

Rougeole : 3 symptômes à connaître

Maladie infantile très contagieuse, la rougeole est due à un virus qui se propage par les gouttelettes de salives. Les complications potentiellement graves de la rougeole sont la raison pour laquelle la vaccination est recommandée à douze mois. Le diagnostic de la rougeole se fait généralement par l’observation des symptômes : en voici trois à connaître.

Publicité
Publicité

L’énanthème de la rougeole

Après deux semaines d’incubation sans symptômes, une forte fièvre apparaît accompagnée de toux. Cependant, c’est un énanthème qui caractérise à ce moment la rougeole : les muqueuses du fond de la bouche se parent de taches rouges surmontées de blanc. Mais, si ce symptôme est spécifique de la rougeole, il ne dure pas plus d’une journée et n’est pas toujours présent.

Publicité

L’éruption cutanée lors d’une rougeole

Pendant cinq jours environ, la peau se couvre de plaques rouges de petits diamètres, mais qui finissent par se regrouper en de plus larges plaques. Généralement, ces plaques ne grattent pas. Au fil des jours, l’éruption commence sur le visage, pour atteindre le cou et le haut du tronc, puis l’abdomen, les bras et les jambes. Ces plaques desquament ensuite.

La toux de la rougeole

Publicité
Souvent, l’enfant atteint par la rougeole tousse. Ce symptôme débute juste après la phase d’incubation, en même temps que la fièvre. Durant tout le long de l’éruption cutanée, la toux peut aussi se poursuivre plus d’une semaine après la disparition des plaques rouges. Les complications les plus dangereuses de la rougeole sont par ailleurs pneumologiques. Les suites, parfois fatales, expliquent tout l’intérêt de la vaccination.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité