Piqûre de guêpe : 7 traitements express

Contrairement au moustique qui dépose de la salive et provoque des démangeaisons quand il pique, la guêpe (comme l’abeille) injecte un venin qui entraîne une vive douleur. Voici 7 solutions pour soigner sa piqûre et être soulagé.

Lorsqu’une guêpe pique, son dard ne reste pas dans la peau car il est trop lisse. Il n’y a donc pas besoin de le retirer comme lors d’une piqûre d’abeille. En revanche, comme la guêpe ne meurt pas après, elle peut piquer plusieurs fois mais les quantités de venin injectées sont de moins en moins importantes.

Comment éliminer le venin : une partie peut être détruite à l’aide d’une pompe à venin. Si vous n’en avez pas à proximité, il faudra approcher la piqûre d’une source de chaleur (briquet, sèche-cheveux…) jusqu’à ce que la douleur devienne difficilement supportable. Faites attention de ne pas toucher la peau.

Pour retirer le dard d’une abeille : vous pouvez utiliser une pince à épiler ou votre ongle. Tant que le dard est enfoncé dans la peau, il continue de libérer le venin responsable de la douleur. Attention donc à ne pas appuyer sur la piqûre avec vos doigts pour ne pas faire pression sur la poche à venin.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité