Mycose génitale chez l'homme : les signes

Publicité

On parle souvent des mycoses génitales féminines, mais les hommes peuvent également être touchés par une mycose génitale. On l'appelle aussi balanite du gland, et un champignon en est généralement la cause principale. Il faut savoir en décrypter les symptômes et consulter un médecin pour la traiter.

Publicité

© Fotolia

Mycose génitale masculine : la localisation

La mycose génitale chez l'homme se transmet par voie sexuelle. Elle est causée par un champignon, le Candida albicans, qui s'installe et prolifère dans la région du gland. Le prépuce et le frein peuvent également être infectés. Sans traitement, la mycose génitale masculine ne se soigne pas, et peut contaminer d'autres personnes au cours de rapports sexuels.

Publicité
Mycose génitale masculine : les signes

Il existe plusieurs signes cliniques qui peuvent laisser soupçonner une mycose génitale. Le premier signe est une rougeur localisée. Si votre gland ou votre prépuce est anormalement rouge, commencez à vous inquiéter. La zone peut aussi être envahie par des plaques avec des petites pustules blanches. Le second signe est une envie irrépressible de se gratter. Le Candida albicans provoque de fortes démangeaisons. Le troisième signe de mycose génitale chez l'homme est un écoulement anormal. Enfin, le quatrième signe de mycose génitale est une sensation de brûlure au moment de la miction. Si vous observez un ou plusieurs de ces signes, vous souffrez vraisemblablement d'une mycose génitale. Rendez-vous chez le médecin pour vous faire prescrire un traitement antifongique.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité