Mycose buccale chez l'homme : les traitements

Publicité

Candida albicans, en voilà un joli nom pour un champignon ! C’est le responsable le plus fréquent de la mycose buccale ou muguet. Bouche pâteuse et blanchâtre, parfois noirâtre, douleurs et sensations de brûlure, modification du goût, cette affection est gênante mais des traitements efficaces existent.

Publicité

© Fotolia

Les traitements locaux de la mycose buccale

Les antifongiques locaux sont les plus fréquents et suffisent en général pour guérir d’une candidose buccale. Plus efficaces lorsqu’ils sont pris à distance des repas, les solutions de fluconazole ou d’amphotéricine ou le gel de miconazole sont à laisser dans la bouche plusieurs minutes pour imprégner les muqueuses. Il faut souvent plusieurs semaines de traitement pour venir à bout du champignon.

Publicité
Quand le traitement local de la mycose buccale échoue

Parfois, le traitement local de la mycose ne suffit pas. Il faut alors passer au traitement systémique par des antifongiques en gélules d’amphotéricine ou de fluconazole. On emploie aussi ce type de traitement lorsque la personne est immunodéprimée ou lorsque la mycose est récidivante.

Les traitements complémentaires de la mycose buccale

Les bains de bouche au bicarbonate de sodium peuvent venir compléter le traitement, en alcalinisant le pH buccal. En outre, les prothèses dentaires doivent être soigneusement nettoyées avec l’antifongique local, puis rincées avec une solution de bicarbonate de sodium.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité