Herpès buccal : quels sont les risques de contagion ?

Publicité

L'herpès buccal est une infection de la bouche qui se caractérise par l'apparition périodique de bouquets vésiculaires. Principalement due au virus herpès simplex de type 1 (VHS-1), cette pathologie chronique dispose d'un fort pouvoir de contagion. Comment se transmet-il ? Comment est-il traité ?

Publicité

© Fotolia

Herpès buccal, quel mode de transmission ?

Particulièrement contagieux, le virus herpès simplex de type 1 se transmet par simple contact direct avec une personne préalablement infectée. Il faut savoir qu'une très grande majorité de la population a déjà été infectée par le virus, et ce, dès le plus jeune âge. En effet, les estimations de l'Organisation mondiale de la Santé montrent que deux tiers de la population mondiale sont infectés par le VHS-1. Cependant, le virus ne se déclare pas chez tous les individus qu'il a contaminés. On dit alors qu'il est en dormance. Ce n'est que lorsqu'il s'active que l'herpès est qualifié.

Publicité
Herpès buccal, quels traitements ?

Actuellement, il n'existe pas de remède permettant de guérir l'herpès buccal ou autre forme d'herpès d'ailleurs. Seuls les symptômes font donc l'objet d'une prise en charge relativement efficace grâce à la multiplicité des traitements anti-herpétiques à la disposition des médecins. Les médicaments antiviraux, au premier rang desquels figure l'acyclovir, sont généralement privilégiés, car ils freinent, voire stoppent, la prolifération de la charge virale en œuvre au cours d'une poussée herpétique. La douleur, elle, peut être soulagée par l'application de pommades anesthésiantes vendues librement en pharmacie ou par l'administration de substances antalgiques.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité