Herpès buccal : comment se fait la contagion ?

Publicité

Bouton de fièvre, feu sauvage, herpès labial, herpès buccal : une seule affection se cache derrière toutes ces appellations. Ces petits boutons qui apparaissent autour des lèvres peuvent être très gênants sur le plan esthétique. Vous voulez éviter la contagion de l’herpès buccal ? Pour cela, découvrez son mode de transmission.

Publicité

Herpès buccal, un virus omniprésent qui se réveille sans prévenir

L’herpès labial est provoqué par le VHS-1. Ce virus n’est jamais totalement éliminé, même lorsque les lésions ont été traitées. Il peut rester en sommeil pendant des mois ou des années chez le porteur, puis se réveiller à tout moment. On parle alors de poussée, se manifestant par la formation de vésicules douloureuses en forme de bouquet. Chez certaines personnes, des boutons naissent aussi sur le bord de l’oreille ou dans la narine. Il s’agit d’une affection bénigne qui évolue spontanément vers la guérison entre 7 et 10 jours, mais le risque de récidive est important.

Publicité
Contagion de l’herpès buccal

L’herpès labial est une infection très contagieuse. Le risque de contagion est particulièrement élevé lorsque les vésicules ont éclaté. Le virus peut alors se fixer à des objets (par contact direct) ou rejoindre la salive. Dans ce dernier cas, la maladie peut se transmettre par un baiser ou par contact sexuel oral. Par précaution, il est déconseillé d’embrasser son partenaire ou d’avoir des rapports sexuels pendant les poussées. Plus rarement, la transmission du virus peut se faire chez la même personne, des lèvres à une autre partie du corps. Les plaies et les muqueuses sont particulièrement exposées. Si le virus gagne les organes génitaux, on parle d’herpès génital.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité