Coup de soleil au visage : un risque de cancer ?

Publicité

En France, les cas de cancers de la peau ont considérablement augmenté malgré les nombreuses campagnes de prévention face aux dangers des ultraviolets. Le soleil constitue, en effet, le principal facteur de risque du cancer cutané. En quoi un simple coup de soleil au visage représente un danger ?

Publicité

© Fotolia

Les coups de soleil, principaux facteurs de risque de cancer

En quelques décennies seulement, le temps d'exposition moyen au soleil par individu s'est énormément accru. Même s'il n'est pas toujours volontaire, le coup de soleil guette chacun d'entre nous au détour d'une activité sportive en plein air ou d'un séjour au soleil. Ce n'est pas le fait d'attraper un coup de soleil qui constitue un danger mais bien le caractère répétitif de celui-ci. En effet, les différents dommages occasionnés par le soleil sur la peau se cumulent et augmentent les risques de survenue du carcinome ou du mélanome, les deux principaux types de cancer de la peau.

Publicité
Comment limiter les coups de soleil ?

En plus de réduire les désagréments engendrés par le coup de soleil, c'est bel et bien le risque de développer un cancer de la peau que vous pouvez réduire en respectant certaines précautions élémentaires. En premier lieu, les enfants doivent être protégés au maximum. Pour cela, il ne faut pas les exposer aux heures les plus chaudes et ensoleillées, c'est-à-dire entre 11 h et 17 h. Bien entendu, ils doivent être préalablement enduits de crème solaire. Il est même recommandé, pour les plus jeunes, de les vêtir d'un tee-shirt et d'une casquette à la plage.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité