Parkinson : les premiers symptômes d'alerte

La maladie de Parkinson débute une fois sur deux avant l’âge de 60 ans. Elle se caractérise par la disparition de certaines cellules nerveuses qui ont pour vocation de sécréter un neurotransmetteur, la dopamine. Présentation des premiers symptômes révélateurs avec le Pr Philippe Damier, neurologue au CHU de Nantes.

Publicité

Une altération des gestes

© FotoliaC’est le principal symptôme de la maladie de Parkinson.

Publicité
"Au niveau manuel, il se manifeste par une lenteur, une difficulté à effectuer certains gestes (se brosser les dents, écrire, mettre un bouton de chemise). Au niveau de la marche, il peut se traduire par une jambe traînante ou boîtante, faite de petits pas, avec les pieds traînant au sol*. L’entourage, souvent plus que le patient, peut aussi noter une disparition du ballant du bras à la marche. Au niveau du visage, ce symptôme donne une perte d’expression, un aspect triste", explique le Pr Damier.

Notez-le : le plus souvent la symptomatologie est asymétrique, prédominant sur un membre, et sur un coté du corps.

*Si la marche est plus rapide, le corps se voûte avec des difficultés à marcher droit devant lui. Le visage se fige et devient également sans expression.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité