L'évolution de la maladie de Parkinson sans traitement

Publicité

La maladie de Parkinson est incurable. La prise en charge consiste à apaiser les symptômes et à améliorer la qualité de vie du patient. En moyenne, les personnes atteintes survivent entre 10 et 15 ans après la confirmation du diagnostic. Zoom sur l’évolution de la maladie de Parkinson si aucun traitement n’est proposé.

Publicité

© Fotolia

Les tremblements, premier symptôme de la maladie de Parkinson

Les tremblements au repos sont le symptôme le plus caractéristique de la maladie. Leur fréquence et leur intensité augmentent progressivement. Il existe des médicaments pour les atténuer mais sans traitement, l’évolution est plus rapide.

Publicité
L’évolution de la maladie de Parkinson dépend de l’âge du patient

Plus le patient est âgé, plus les symptômes de la maladie se déclarent rapidement. Aux tremblements viennent s’ajouter la rigidité musculaire, les infections, les problèmes cutanés, les difficultés à avaler et les troubles du langage. Il existe aussi un risque plus important de pneumonie. Les fonctions cognitives du patient sont de plus en plus altérées. Il a du mal à se concentrer, il est confus et perd la mémoire. La maladie évolue vers la dépression et parfois vers la démence. Le patient se sent persécuté et il est victime d’hallucinations.

Le rôle des émotions dans l’évolution de la maladie de Parkinson

Les symptômes de la maladie de Parkinson s’aggravent particulièrement chez les personnes qui vivent des émotions fortes comme la peur, le stress ou une joie intense. Il existerait aussi un lien entre la fatigue et l’apparition des symptômes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité