Maladie de Parkinson : l'espérance de vie

Maladie de Parkinson : l'espérance de vie©iStock

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative assez répandue puisqu’elle arrive en seconde position des pathologies de ce type, juste derrière la maladie d’Alzheimer. Il n’existe pas une, mais bien plusieurs formes de maladies de Parkinson qui se distinguent par leur nature, leurs symptômes et leur évolution.

Publicité
Publicité

Maladie de Parkinson : les principaux symptômes

Les spécialistes de la maladie de Parkinson s’accordent sur la présence d’au moins deux des trois signes cliniques suivants pour établir un diagnostic formel :
- les tremblements au repos,
-
le ralentissement dans l’initiation des mouvements (akinésie),
-
la rigidité musculaire.

Publicité

S’il s’agit là de manifestations majeures, elles peuvent être associées à des symptômes moins caractéristiques tels qu’une fatigue accrue, une attitude apathique ou encore des troubles de la motricité.

Maladie de Parkinson : l’évolution

L’évolution de cette pathologie dégénérative est définie en 5 stades distincts allant de l’apparition des premiers symptômes (stade 1) à la perte totale d’autonomie (stade 5). La rapidité à laquelle ces stades s’enchaînent varie considérablement d’un individu à l’autre. De nombreux paramètres entrent alors en ligne de compte : hygiène de vie, précocité du diagnostic, efficience du traitement, âge d’apparition des symptômes… Mais il faut savoir que cette maladie se caractérise justement par sa lente évolution. En règle générale, l’espérance de vie des patients n’est pas impactée par la maladie de Parkinson. Néanmoins, les risques de complications secondaires à la pathologie augmentent naturellement avec l’âge.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité