Pakistan-societe-sante-pauvrete

Les dernières actualités

Le fondateur de l'Institut d'Urologie et de Transplantation du Sindh (SIUT), le Dr Adibul Rizvi, le 3 août 2016 dans son centre de transplantation à Karachi

A Karachi, les greffes gratuites d'un médecin de l'espoir

avec
Manque de moyens, corruption, désorganisation.. les hôpitaux publics pakistanais souffrent de maux graves, mais, dans un centre de transplantation rutilant, un médecin de Karachi a redonné espoir à des millions de personnes: il oeuvre gratuitement.